La liposuccion, ce qu’il faut savoir

La liposuccion est une opération de chirurgie esthétique visant à gommer les graisses de certaines parties du corps. Cependant, il faut savoir que cette opération n’a pas pour but de faire perdre des kilos, mais de corriger la forme. Le résultat est exprimé en volume de graisse retirée (en litre). Si vous disposez d’un volume de graisse important, il vaut mieux effectuer la liposuccion en plusieurs séances et espacées dans le temps.

Aujourd’hui, on peut traiter plusieurs zones du corps. Les liposuccions des cuisses, fesses ou ventre sont parmi les plus pratiquées. Cependant, avant de l’envisager, il est indispensable de comprendre la situation de votre corps ainsi que les risques probables qu’apporte cet acte.

À qui s’adresse la liposuccion ?

La liposuccion est destinée aux personnes ayant une surcharge de graisse sur certaines zones du corps. En matière physiologique, l’efficacité de cette opération dépend de l’âge du patient. En effet, les patients jeunes possèdent une peau plus tonique et élastique, ce qui rend un résultat plus naturel et efficace. Contrairement aux personnes plus âgées, où le résultat est généralement moins évident, car l’élasticité de la peau sera moins forte. Pourtant, il n’y a aucun âge limite pour une liposuccion, c’est l’état de santé du patient et l’élasticité de la peau qui est déterminant.

Comment se déroule la liposuccion ?

Avant toute opération, il est indispensable de consulter votre chirurgien au préalable. Tout d’abord, il procède à l’examen de vos motivations. Ensuite, il effectue un examen clinique de la zone que traitera l’intervention et vous apporte finalement les informations concernant le coût, les risques, l’anesthésie et la technique de votre futur liposuccion.

Les zones à traiter

Chaque zone du corps comporte sa propre particularité d’intervention. Par exemple :

La culotte de cheval : il est souvent difficile de traiter cette zone à cause de la densité de graisse. Le délai de disparition de l’oedème est assez long, il faut attendre 3 à 4 mois pour le réduire.

Les fesses : l’intervention peut les alléger, mais elle ne remonte pas cette zone. Cependant, en agissant sur le pli de la fesse, l’opération peut donner une forme plus avenante.

Les cuisses : la liposuccion des cuisses est plus efficace sur une peau bien plastique et une surcharge de graisse moyenne. Pour les patients plus âgés, l’intervention peut faire des vagues sur la partie supérieure de la cuisse. Dans ce cas, la liposuccion ne suffit pas, il est nécessaire de passer un lifting à l’intérieur des cuisses ultérieurement.

Le ventre : l’opération consiste à effectuer une retraite de graisse pour obtenir une épaisseur plus uniforme. Le résultat sera lisible dès l’enlèvement du pansement.
La durée de l’opération varie en fonction de la zone traitée (entre 30 minutes et 2 heures). L’hospitalisation peut durer 1 à 2 jours selon le volume de graisse traitée. Si ce volume est important, il est obligatoire de passer une nuit d’hospitalisation.

Après la liposuccion

Après l’opération, le patient doit porter un collant compressif pendant 15 jours pour éviter les oedèmes et les ecchymoses post-opératoires. La liposuccion n’entraîne pas de grosses douleurs, mais une sensation de courbatures pendant une semaine. De ce fait, il est probable de prendre des antalgiques pendant cette période. Les gonflements peuvent également rester pendant 1 à 2 semaines. C’est pourquoi, les massages chez les kinésithérapeute sont nécessaires pour réduire cet effet.

Afin d’assurer la sécurité du patient, une semaine de repos est forcément recommandée pour lutter contre une grande fatigue après l’intervention. Les patients peuvent pratiquer les activités sportives douces au bout de 2 à 3 semaines. Les visites de contrôle sont obligatoires après l’intervention. Pour pouvoir garder un corps ferme, il faut pratiquer régulièrement les activités sportives et avoir une bonne hygiène de vie.

Les risques

La liposuccion, comme toute opération, comporte des risques de complications. Elles peuvent être liées à l’anesthésie, à des allergies, à une infection ou un hématome. Dans certains cas, le chirurgien peut pratiquer une nouvelle intervention 6 mois plus tard pour corriger les défauts imprévus comme l’irrégularité de peau ou l’anomalie de cicatrisation. Pour limiter ces risques, il est important de vous adresser à un chirurgien compétent et expérimenté.

Combien ça coûte?

Le prix d’une liposuccion varie en fonction des zones traitées et de la technique appliquée. Il comprend les honoraires du chirurgien, les coûts de l’anesthésie et de l’hospitalisation. Il faut savoir que la sécurité sociale et les mutuelles ne prennent pas en charge les frais d’une chirurgie esthétique comme la liposuccion.

Pour consulter plus d’informations vous pouvez vous rendre sur le site http://www.comprendrechoisir.com/ Des experts y sont à votre disposition pour tout renseignement.

VN:F [1.9.22_1171]
Notez la qualité de cette page :
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>