Liposuccion (lipoaspiration)

Indications

Les zones de liposuccion chez la femme

  • Ventre : pour traiter un petit ventre rond ayant accumulé des graisses
  • Culotte de cheval : pour corriger un amas de graisses localisées, formé sur la partie externe des cuisses
  • Fesses : pour alléger des fesses « tombantes » et redessiner le rebondi du fessier
  • Hanches : pour corriger les formes trop développées des hanches (poignées d’amour)
  • Cuisses : pour traiter une surcharge de graisse et/ou un vieillissement de la peau de l’intérieur des cuisses
  • Genoux : pour alléger la face interne et l’arrière des genoux
  • Bras : pour éliminer les dépôts de graisses des bras
  • Jambes : pour corriger une déformation des jambes en conséquence d’une hypertrophie des genoux et des chevilles
Liposuccion du ventre et des cuisses

Liposuccion du ventre et des cuisses

Liposuccion de la culotte de cheval

Liposuccion de la culotte de cheval

Liposuccion des genoux

Liposuccion des genoux

Les zones de liposuccion chez l’homme

  • Ventre : pour traiter les graisses localisées du ventre.
  • Poitrine masculine : pour retirer l’excès de graisse d’une poitrine chez un homme (gynécomastie)
  • Fesses : pour éliminer le rebondi parfois trop développé du fessier
  • Hanches : pour corriger les poignées d’amour, amas graisseux formés sur les hanches
Liposuccion du ventre chez un homme

Lipoaspiration du ventre chez un homme

Principe de la liposuccion

La liposuccion, que l’on appelle également lipoaspiration, a été mise au point à partir de 1977 par Yves-Gérard Illouz.

La technique chirurgicale consiste à retirer les graisses localisées (dites « lipoméries ») par aspiration, en introduisant des canules en mousses à partir de petites incisions sur la zone à traiter.

En savoir plus sur la liposuccion >

Avant l’intervention

Avant l’intervention, des consultations médicales sont nécessaires pour évaluer vos besoins et connaître les recommandations de votre chirurgien plastique.

Lors de ces consultations, un bilan préopératoire accompagné d’examens médicaux est pratiqué pour analyser votre situation médicale et la zone à traiter notamment l’épaisseur de graisse, la qualité de la peau, son pouvoir de rétractation, son élasticité et sa tonicité.

Un autre rendez-vous avec l’anesthésiste de la clinique dans laquelle vous serez opéré vous permettra de déterminer l’anesthésie la mieux adaptée.

L’intervention

Une liposuccion dure de 30 minutes à 2 heures selon la zone à traiter et la quantité de graisse à extraire. Selon les cas, l’intervention se fera en ambulatoire ou nécessitera 24 heures d’hospitalisation.

Une lipoaspiration peut être pratiquée sous anesthésie locale (en insensibilisant une zone par injection), vigile (en endormant par voie intraveineuse), loco-régionale (en endormant le bas du corps) ou générale selon l’importance de l’intervention.

Les incisions cutanées, de 3 à 4 millimètres, sont dissimulées dans des plis naturels de la peau pour une plus grande discrétion.

Par ces incisions, sont introduites de très fines canules en mousse à bouts arrondis et perforées de plusieurs orifices, permettant ainsi de décoller et d’aspirer la graisse profonde et superficielle, par des mouvements doux d’allers retours dans la zone à traiter.

La quantité de graisse extraite devra être adaptée à la qualité de la peau sus-jacente, qui constitue l’un des facteurs déterminants pour la qualité du résultat.

Une fois la graisse aspirée, la peau va se redraper naturellement sur son nouveau volume.

Après l’intervention

L’intervention de la liposuccion peut avoir des suites douloureuses. Dans ce cas, des antalgiques vous seront prescrits.

Une gaine élastique, ou un panty, sera ensuite mise en place pour limiter les œdèmes.

Les œdèmes ou bleus qui seront apparus, disparaîtront quelques semaines après la fin de l’intervention, de même que les cicatrices, quasi invisibles.

Précautions à prendre après une liposuccion:

  • Un arrêt de travail de 5 à 10 jours est conseillé.
  • Toute activité sportive relativement importante doit être évitée le premier mois.
  • L’arrêt du tabac est fortement recommandé pour assurer une meilleure cicatrisation.
  • L’exposition solaire des cicatrices est déconseillée les premiers mois (en cas d’exposition, une protection indice 60 sera nécessaire).

Risques et complications

  • Apparition d’hématomes ou d’épanchements lymphatiques
  • Risque d’infection après l’intervention
  • Mauvaise évolution des cicatrices

Toutes ces complications liées à l’intervention peuvent être corrigées. Elles peuvent, dans certains cas, nécessiter une ré-intervention.

Résultats

L’évolution est progressive : il faut compter 1 à 3 mois, selon la zone traitée et la quantité de graisse retirée, pour obtenir un résultat définitif, le temps que les tissus retrouvent toute leur souplesse et que les cicatrices s’estompent complètement.

En moyenne, il est estimé que 50 % du résultat définitif de la liposuccion est visible dès le premier mois et 75% à partir du 2ème mois.

Résultat d'une liposuccion du ventre chez une femme

Résultat d’une lipoaspiration du ventre chez une femme

Tarifs de la liposuccion

Le prix, qui varie selon l’importance de la lipoaspiration réalisée, est calculé en consultation en fonction de la durée du geste (nombre de sites traités, de la quantité de graisse retirée), du type d’anesthésie, mais également selon les diverses prestations proposées par la clinique.

S’agissant d’une intervention de chirurgie esthétique, la Sécurité sociale ne prend pas en charge cette intervention.

En savoir plus sur le prix d’une liposuccion >

VN:F [1.9.22_1171]
Notez la qualité de cette page :
Rating: 4.4/5 (8 votes cast)
Liposuccion (lipoaspiration), 4.4 out of 5 based on 8 ratings