Rhinoplastie (chirurgie du nez)

Indications

La rhinoplastie esthétique

Cette chirurgie nasale, purement esthétique, remodèle la morphologie de la pyramide osseuse afin d’obtenir un visage harmonieux en rectifiant la ou les différentes disgrâces du nez : bosse, pointe trop large, nez trop projeté…

L’ensemble du nez, ou seulement une partie, est ainsi modifié en gommant ou repositionnant selon les cas, la partie supérieure osseuse et/ou la partie inférieure mobile (cartilagineuse).

La rhinoplastie fonctionnelle

La rhinoplastie fonctionnelle est médicale et a pour objectif de corriger les difficultés respiratoires, le plus souvent dues à une déviation de la cloison nasale. Cette dernière est alors repositionnée afin d’améliorer la respiration.

La rhinoplastie réparatrice

Cette chirurgie réparatrice est réalisée lorsqu’il y a eu un traumatisme du nez avec fracture. Lorsque celui-ci a engendré une déformation du nez et occasionne une gêne esthétique ou respiratoire, une rhinoplastie réparatrice peut être pratiquée. Dans ce cas, les frais hospitaliers de l’intervention sont pris en charge par la Sécurité sociale.

La rhinoplastie secondaire

Dans moins de 5% des cas, la chirurgie du nez préalablement réalisée nécessite une nouvelle intervention pour retoucher d’éventuelles petites irrégularités osseuses ou cartilagineuses. Il s’agit alors d’une rhinoplastie réparatrice.

En savoir plus sur la chirurgie esthétique du nez >

Principe de la chirurgie nasale

La rhinoplastie est une opération permettant de remodeler un nez disgracieux ou de corriger d’éventuels problèmes de respiration nasale pouvant être assez handicapant.

On pourra ainsi retirer une bosse sur le nez, rétrécir la largeur ou la longueur de celui-ci, affiner sa pointe trop large ou encore corriger une déviation de la cloison pour une meilleure respiration.

L’objectif consiste à apporter un nez fonctionnel, d’aspect naturel, proportionnel à l’équilibre du visage.

Avant l’intervention

Des consultations médicales sont nécessaires pour établir au mieux vos besoins et connaître les recommandations de votre chirurgien spécialiste du nez.

Lors de ces consultations, un bilan préopératoire accompagné d’examens médicaux est pratiqué pour analyser votre situation médicale ainsi que la zone à traiter, notamment l’épaisseur de la peau et la qualité des fosses nasales, de la cloison, des sinus et des cornets.

Un autre rendez-vous avec l’anesthésiste de la clinique dans laquelle vous serez opéré vous permettra d’évaluer les divers types d’anesthésies possibles dans le cadre d’une rhinoplastie, et celle qui vous est la plus appropriée.

Pendant l’intervention

L’opération dure de 45 min à 2h selon la correction. Une hospitalisation d’au moins 24h est donc nécessaire.

Elle peut être pratiquée sous différents types d’anesthésies (locale, vigile ou générale), mais le plus souvent sous anesthésie générale. Vous êtes donc complètement endormi pendant toute la durée de la rhinoplastie.

Les incisions sont dissimulées à l’intérieur ou à l’extérieur des narines, notamment lorsqu’il s’agit de réduire leur taille, ou pour corriger la pointe du nez. Dans ces cas-là, elles restent cachées dans le sillon des ailes du nez ou en travers de la columelle (base du nez).

La charpente ostéo-cartilagineuse est ensuite isolée en décollant et en soulevant la peau (extérieur du nez) et la muqueuse (intérieur des narines). Une fois la charpente ostéo-cartilagineuse dégagée, le nez est remodelé en agissant sur la cloison nasale ou sur les cornets (phase opératoire appelée septoplastie) ou sur l’arête, les cartilages de la pointe du nez ou les orifices narinaires. Les deux phases associées s’appellent la septo-rhinoplastie.

La peau est ensuite redrapée et les incisions suturées avec des fils résorbables.

Après l’intervention

Une opération du nez peut être gênante et douloureuse, notamment au niveau des paupières inférieures. Des antalgiques pourront vous être prescrits au besoin.

A la sortie du bloc, une attelle de protection (plâtre moulé) ainsi que des mèches nasales (pansements absorbants) seront placées pour garantir le maintien de votre nez et sa cicatrisation. Elles seront retirées dans les jours suivants.

Les œdèmes ou bleus qui seront apparus sur votre nez disparaîtront quelques semaines plus tard, ainsi que les cicatrices, quasi invisibles.

Précautions à prendre après une rhinoplastie :

  • un arrêt de travail d’environ 3 jours est suffisant, mais 1 semaine reste préférable ;
  • toute activité sportive relativement importante doit être évitée ;
  • l’arrêt du tabac est fortement conseillé pour assurer une meilleure cicatrisation.

Risques et complications

Malgré la rareté des complications, des risques demeurent :

  • apparition d’hématomes : la présence d’ecchymoses (bleus sur la peau) post-opératoires est fréquente mais ne constitue pas une complication. Elles disparaissent le plus souvent en moins d’une semaine. Un saignement plus important peut en revanche entrainer un hématome qui se manifeste par une douleur. Une nouvelle intervention peut être nécessaire pour évacuer l’hématome et contrôler sa cause ;
  • risque d’infection au cours ou après l’opération : malgré la présence naturelle de microbes dans les fosses nasales, le risque infectieux est exceptionnel avec l’administration systématique d’antibiotiques durant l’intervention ;
  • mauvaise évolution des cicatrices externes : au début, celles-ci sont rosées et légèrement surélevées. Cet aspect lié à la réaction inflammatoire de toute cicatrisation met 10 à 12 mois pour disparaitre, on parle alors de maturité cicatricielle.
  • apparition d’un larmoiement : trouble passager lié à l’irritation des voies lacrymales. Il disparaît en quelques jours ;
  • modification temporaire de la sensibilité du nez et de l’odorat : elle est fréquente au début et redevient progressivement normale en quelques semaines.

Résultats de la rhinoplastie

Vous pourrez apprécier progressivement le résultat. Au cours des 2 ou 3 premiers mois, la peau va se réadapter et se redraper, le nez continuant de se modifier et de s’affiner jusqu’à obtenir un résultat définitif environ  6 mois à 1 an après l’intervention.

Toutes les activités peuvent être reprises normalement.

Il est important de poursuivre la surveillance de l’évolution post-opératoire, notamment pour s’assurer du maintien de la fonction ventilatoire du nez et de son aspect morpho-esthétique.

Chirurgie esthétique du nez avant après

Chirurgie esthétique du nez avant après

Tarifs d’une opération du nez

Le prix d’une rhinoplastie est calculé en consultation en fonction du type d’intervention et de la durée du geste mais également selon les diverses prestations proposées par la clinique.

La durée pour agir seulement sur la pointe nasale sera moins importante que celle d’une rhinoplastie complète avec une correction de la bosse, de la pointe, des narines…

Dans certains cas, la Sécurité sociale peut prendre en charge les frais hospitaliers de  l’intervention : traumatisme du nez ayant entrainé une déformation esthétique, gêne respiratoire chronique avec déviation de la cloison.

En savoir plus sur le prix d’une rhinoplastie >

VN:F [1.9.22_1171]
Notez la qualité de cette page :
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)