Cellulite

On parle normalement de cellulite lorsque du tissu conjonctif sous-cutané subit une inflammation, notamment suite à une infection causée par des bactéries. Cependant, dans le langage quotidien, la cellulite correspond, pour les patientes, aux adipocytes ou cellules graisseuses qui se sont développées de façon excessive dans certaines parties de l’organisme.

Lorsque les cellules graisseuses s’accumulent, on observe généralement que des amas graisseux apparaissent. C’est la lipomérie, plus connue sous le nom de cellulite. En sa présence, l’aspect de la peau est dit “en peau d’orange”. La peau prend une consistance flasque, molle, d’aspect capitonné et granuleux.

L’eau et les toxines s’accumulent au sein des tissus de graisse mais ne sont pas éliminées via le système lymphatique (drainage). En effet, ce système dépend des contractions des muscles mais pas de la circulation du sang. Il ne fonctionne donc pas de la même façon qu’une pompe.

C’est pourquoi, la cellulite a une formation plus rapide que son élimination par contraction musculaire. Avec le vieillissement, le volume de amas graisseux augmente et sont de plus en plus durs : c’est la fameuse cellulite qui s’installe.

Cette cellulite s’explique de plusieurs façons : modes de vie plutôt sédentaires, exercice physique peu important… Sachant que la prise de poids reste l’un des facteurs majeurs favorisant l’apparition des amas de graisse. Parmi les autres facteurs d’aggravation de cette cellulite, on retrouve :

  • l’alternance prise/perte de poids
  • les régimes qui se succèdent,
  • les dérèglements hormonaux dus aux œstrogènes à la puberté, pendant la grossesse et à la ménopause

Chez les femmes, certaines régions du corps accueillent de façon prioritaire les amas de graisse : hanches, intérieur des cuisses et des genoux, cuisses au niveau de la culotte de cheval…. Sans oublier d’autres zones du corps, comme le double menton ou les bras par exemple. Les hommes sont également concernés au niveau des flancs, avec les poignées d’amour, et du ventre.

Il faut également noter que les régimes sont uniquement destinés à maigrir : ils ne permettent pas l’élimination des dépôts graisseux installés. L’unique technique capable d’agir durablement sur la cellulite localisée, est la liposuccion. Elle permet d’éliminer des adipocytes et ceux qui restent sont incapables de se multiplier. Cette liposuccion (ou lipoaspiration) est effectuée par un chirurgien spécialisé (chirurgie réparatrice ou esthétique). Pour autant, cette intervention n’empêche pas la mise en œuvre d’une méthode d’amaigrissement. En effet, si le patient souhaite maigrir, il devra également veiller à améliorer son hygiène de vie après la lipoaspiration.

VN:F [1.9.22_1171]
Notez la qualité de cette page :
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>