Œdème

Un œdème se forme lorsqu’un organe ou un tissu gonfle suite à une surcharge de liquide.

Le corps humain est composé de 60% d’eau. L’équilibre de répartition de cette eau est régulé par la pression sanguine qui favorise la diffusion du liquide jusqu’à l’intérieur des tissus vers les capillaires (pression oncotique) et des vaisseaux sanguins vers les espaces extracellulaires (pression hémodynamique).

La quantité de sérum est ainsi constante au niveau des tissus et du sang. L’équilibre est également régulé grâce à l’action des reins, qui gèrent l’élimination des déchets (dans l’urine). En cas de déséquilibre ou de perturbation, il y a création d’un œdème. Après une intervention de chirurgie plastique, il est fréquent d’en voir apparaître, lors des suites opératoires, très souvent dans les 2 jours.

Deux grands types de facteurs d’apparition d’un œdème peuvent être distingués :

  • des facteurs mécaniques par mauvaise mise en place de l’équilibre hydrique : obstructions lymphatiques ou veineuses par exemple. Une insuffisance cardiaque peut également provoquer une augmentation de la pression dans les capillaires et les veines.
  • des facteurs physico-chimiques : par exemple s’il y a insuffisance rénale (ou syndrome néphrotique). Certains œdèmes apparaissent également dans le cas de carences protéiniques ou après une prise médicamenteuse (vasodilatateurs).

L’augmentation pondérale est le symptôme principal de l’œdème. En cas d’aggravation, il y a  notamment gonflement des membres inférieurs. D’autres zones de l’organisme sont également parfois touchées : ventre, visage, poitrine et zone de l’intervention chirurgicale. Quand on appuie, à l’aide d’un doigt, sur la zone de peau concernée par un œdème, une marque creuse momentanée apparait. Le tissu cellulaire sous-cutané gonflé par un œdème “prend le godet”.

Pour éliminer un œdème, il faut stimuler l’évacuation du liquide grâce aux reins, par les urines. Dans la plupart des cas, on mettra donc en place un régime alimentaire hyposodé et un traitement à base de diurétiques, complétés parfois par le port d’un bas à varice (pour les membres inférieurs). On adapte ce traitement en fonction de la cause et du type d’œdème. Au sein de l’œdème, le liquide infiltrant n’apporte aucune modification notable pour les éléments normaux. Le tissu récupère donc ses caractéristiques normales dès que l’infiltration disparaît.

VN:F [1.9.22_1171]
Notez la qualité de cette page :
Rating: 1.0/5 (1 vote cast)
Œdème, 1.0 out of 5 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>