Otoplastie

L’otoplastie permet de corriger de manière chirurgicale les oreilles décollées.

Son objectif est de :

  • réduire l’angle existant entre le pavillon de l’oreille et le crâne s’il est trop important et si on observe un véritable décollement (Hélix valgus)
  • corriger le défaut de plicature des reliefs du cartilage en cas d’absence ou de malformation (aspect “déplissé”)
  • faire diminuer la taille trop importante de la conque (hypertrophie)

L’otoplastie est une intervention chirurgicale apportant une correction définitive de ces anomalies. Le chirurgien remodèle le cartilage afin d’obtenir des oreilles “recollées” à la fois symétriques et naturelles d’aspect. L’otoplastie, unie ou bilatérale, peut être effectuée dès l’âge de 7 ans pour un enfant, s’il souffre et/ou se plaint de son aspect. A ce moment-là en effet, les oreilles ont atteint leur taille adulte. Grâce à cette opération, on peut mettre fin aux moqueries qui peuvent provoquer des difficultés psychologiques ou des conflits scolaires. Elle est naturellement possible chez l’adulte.

Il faut que la déformation des oreilles soit jugée assez importante et qu’elle entraîne une gêne sociale importante pour que la Sécurité sociale la prenne en charge. Il n’y a pas de procédure d’accord préalable, c’est bien le chirurgien plasticien qualifié qui sera juge pour déterminer si les conditions demandées sont remplies ou non pour obtenir un remboursement. Si ce n’est pas le cas, cette intervention de chirurgie esthétique ne sera pas prise en charge par la Sécurité sociale ou la mutuelle.

On pratique une otoplastie de différentes façons selon les caractéristiques des oreilles décollées. Le chirurgien pratique des incisions cutanées situées derrière l’oreille. Il décolle la peau afin d’accéder au cartilage, le remodèle et améliore les reliefs naturels. Enfin, il suture et attache les pansements grâce à des bandes élastiques autour de la tête.

Comme toute intervention chirurgicale, l’otoplastie se pratique suite à un bilan pré-opératoire et une consultation auprès d’un médecin anesthésiste. Elle doit être effectuée par un chirurgien plasticien qualifié et s’exécute sous anesthésie locale, locale approfondie (associée avec des tranquillisants) ou sous anesthésie générale classique. L’hospitalisation se fait en ambulatoire ou sur une courte durée (24 heures).

L’otoplastie dure environ une heure. Chaque chirurgien utilise sa propre technique qu’il adapte selon le patient pour obtenir le meilleur résultat possible.

On préconise de se reposer et d’éviter les efforts violents à la suite de ce type d’intervention. En effet, s’il y a peu de véritables douleurs, le patient ressent parfois de l’inconfort (sensation de tension).

Les suites opératoires après une otoplastie varient en durée et en importance, selon les personnes : gonflement (ou œdème) et bleus (ou ecchymoses). On compte ensuite un délai de 1 à 2 mois pour laisser le temps à la cicatrisation et à la récupération de la souplesse des tissus de se faire. L’appréciation définitive des cicatrices nécessite un délai de 12 mois. On peut alors juger du résultat final.

VN:F [1.9.22_1171]
Notez la qualité de cette page :
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>