Ptose mammaire

Quand un sein se trouve positionné trop bas, on parle de ptose mammaire. Elle est notamment caractérisé par l’apparence “déshabitée” du sein dans sa zone supérieure, avec affaissement de la glande mammaire et distension cutanée.

La ptose mammaire est parfois innée. Dans d’autres cas, elle apparaît après un important amaigrissement, une grossesse ou un allaitement. On la nomme ptose pure si elle est isolée. Elle peut aussi être combinée avec une hypertrophie mammaire.

En cas d’hypoplasie (hypotrophie mammaire, ou poitrine trop petite), une ptose mammaire peut s’observer.

La chirurgie de la ptose mammaire consiste à remettre les seins tombants dans une bonne position. Cette mammoplastie ne bénéficie d’aucune prise en charge (ni par une mutuelle, ni par la Sécurité sociale (sauf en cas d’hypertrophie mammaire nécessitant le retrait de glande de plus de 300g par sein). Cette opération peut être exécutée dès la fin de la croissance de la patiente, puis, bien entendu, durant toute la vie.

Grâce à cette intervention, la patiente peut retrouver des seins harmonieux et bien galbés. Elle se déroule en quatre temps :

  • retirer la peau en excès ;
  • concentrer le volume glandulaire ;
  • remonter la glande ;
  • placer l’aréole et le mamelon en position correcte.

La chirurgie de la ptose mammaire agit au niveau du tissu glandulaire et de l’enveloppe de peau pour un remodelage du sein.

En fonction du degré de ptose, on choisira parmi différents types de gestes chirurgicaux pour mener la correction et remodeler harmonieusement le sein. Quoi qu’il en soit, on incisera et on retirera la peau pour l’adaptation de l’enveloppe cutanée. Certaines cicatrices peuvent donc être localisées sur le sein et sont alors visibles. La cicatrice peut se composer de 3 parties :

  • quoi qu’il arrive, une cicatrice circulaire autour de l’aréole (péri-aréolaire)
  • presque toujours, une cicatrice verticale (localisée entre le sillon sous-mammaire et le pôle inférieur de l’aréole)
  • selon l’élasticité cutanée et la morphologie du sein, une cicatrice horizontale (au niveau du sillon sous-mammaire).

La cicatrice est complète quand la ptose est très importante. Elle est dite « en T inversé ».

Au préalable, il est nécessaire de procéder à des examens d’imagerie mammaire (une mammographie et une échographie). Comme pour toute opération chirurgicale, un bilan pré-opératoire sera effectué, ainsi qu’une consultation avec un médecin anesthésiste.

La chirurgie de la ptose mammaire est couramment réalisée sous anesthésie générale. Sa durée dépend du travail chirurgical à réaliser durant l’intervention. Généralement, on compte entre 1h30 et 3 heures. Chaque chirurgien adapte à la patiente sa technique personnelle, afin d’obtenir le meilleur résultat possible. Suite à cette mammoplastie, la patiente est hospitalisée pendant 1 à 2 journées.

La patiente évitera les efforts violents et son repos est indispensable après l’intervention. En effet, un certain inconfort (sensation de tension) peut être ressenti par la femme, même en l’absence de douleurs fortes.

Un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus) sont des suites opératoires qui peuvent varier en durée et en importance, selon les femmes. Un délai de deux à trois mois est nécessaire pour assurer une cicatrisation correcte et pour récupérer des tissus souples. Enfin, douze mois d’attente seront inévitables pour apprécier les cicatrices définitives et observer le retour de l’harmonie des seins.

L’anesthésie et le geste chirurgical présentent les mêmes risques que ceux rencontrés pour tout acte médical. Opération délicate et précise, la chirurgie de la ptose mammaire nécessite une asepsie stricte, beaucoup de rigueur et bien sûr un diagnostic précis. S’il est indispensable de recourir à un chirurgien plasticien qualifié (pour traiter aussi rapidement et efficacement que possible et éviter les complications), des risques existent toujours. Et ce, même lorsque la mammoplastie est réalisée dans les meilleures conditions possibles.

VN:F [1.9.22_1171]
Notez la qualité de cette page :
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>